Inventaire de la qualité des eaux souterraines dans le Fossé rhénan

Pour de plus amples informations sur ces inventaires ou pour accéder aux documents associés, dirigez-vous vers le site de l’APRONA.

Depuis les années 1996/1997, un inventaire régulier de la qualité des eaux souterraines de l’aquifère   rhénan est réalisé, à l’échelle transfrontalière, avec la participation des services et administrations française, suisses et allemandes. Ces travaux, placés sous la maîtrise d’ouvrage de la Région Alsace jusqu’en 2009 ont pour objectif d’offrir une « photographie instantanée » de l’état global de la ressource. Les prochains travaux de ce type seront désormais conduits sous la maîtrise d’ouvrage de l’APRONA.

Exemple de carte issue de l'inventaire 2009 de la qualité des eaux souterraines dans la vallée du Rhin supérieur - Les nitrates"
Exemple de carte issue de l’inventaire 2009 de la qualité des eaux souterraines dans la vallée du Rhin supérieur - Les nitrates

Le travail de collecte, de mise en commun des données par les différents partenaires concerne :

  • Les paramètres classiques (paramètres physico-chimiques et ions majeurs)
  • Les pesticides
  • Les composées organo-halogénés
  • Les éléments traces
  • Autres molécules

Chaque inventaire nécessite d’importants efforts d’harmonisation et de synthèse qui aboutissent à la production d’une série de cartes thématiques accompagnées de commentaires. L’assistance à la maitrise d’ouvrage pour ces travaux de synthèse et de mise en forme est assurée par l’APRONA.
Actuellement trois inventaires ont été réalisés présentant un état qualitatif pour les années 1996–1997, 2002–2003 et 2009 ; soit à une fréquence de 6 ans. Les résultats sont également consultables sur le site de l’APRONA.

Le premier inventaire a été réalisé en partie à l’aide d’un financement européen. Par la suite ces travaux compris comme une nécessité environnementale partagée par chacune des pays ou régions riveraines ont été réalisés uniquement à l’aide des fonds propre des partenaires.

Les résultats du dernier inventaire 2009 qui intégraient des informations sur la présence de résidus médicamenteux, ont été présentés conjointement avec les résultats du projet INTERREG IV LOGAR en novembre 2012. Cet évènement a réuni une majorité de représentants d’administration ou de collectivités territoriales concernés par le protection de la nappe des trois pays.

Le prochain inventaire est prévu pour présenter l’état de l’année 2015 sera placé sous maîtrise d’ouvrage de l’APRONA. En compléments des paramètres physico-chimique et des molécules évoqués, son objectifs est d’intégrer d’autres molécules dites « polluants émergents » ou « micropolluants ».

Pour accéder aux travaux de cartographie de la vulnérabilité intrinsèque des eaux souterraines du bassin Rhin-Meuse, se diriger vers la page dédiée du SIGES Rhin-Meuse.

Revenir en haut

Qualité